mercredi 6 mars 2019

La fileuse de Brume - Alice Éditions

J'ai envie de vous présenter toute ma collection chez Alice Éditions, mes livres en test, ceux gagnés ou acheté... En effet, c'est sans aucun doute la maison d'Éditions qui m'a, à ce jour, donné le plus d'émotions en découvrant ses albums.
La quasi totalité de ces albums ont un "petit quelque chose" que je n'ai jamais retrouvé dans d'autres ouvrages. 

Aujourd'hui on parlera d'un thème triste : la séparation des parents vue par une enfant, mais on y trouvera aussi la joie et l'espoir de continuer à construire des souvenirs, différents...

Voici un ouvrage plein de douceur, de réflexions, de poésie, de tendresse : 

La fileuse de Brume 





Ce que dit la 4ème de couverture : 
"Le pays de Rose est couvert d'une brume qui cache tout ce que les habitants ne veulent pas voir.
Et pourtant, sous cette brume, la lumière est toujours là." 


Ouvrage d'Agnès Lestrade et de Valéria Docampo pour les illustrations, cet album un peu plus petit qu'une feuille A4 (18 x 25 cm) est une pure merveille.
Il s'agit là d'un ouvrage de 40 pages avec une couverture cartonnée (et magnifique!) avec des pages classiques, agrémentée de papier "calque" sur lequel on retrouve du texte ou des illustrations.


Je vous fais découvrir cet ouvrage et le jeu d'ombre et de brume via les pages calques avec cette vidéo :  (on ne voit pas toutes les illustrations et calques, parfois j'ai tourné plusieurs pages en même temps).


Rose est une petite fille qui chaque jour, à l'aide de la brume qu'elle capture, fabrique du fil et tisse de grands rubans avec lesquels elle fabrique de multiples objets éphémères que les habitant de ce pays se pressent à acheter pour cacher dettes, rides, ou se cacher soi-même. 


Sauf qu'à force de cacher tout, le pays est recouvert d'un voile.
Un jour le facteur lui apporte une lettre, qui vient de son papa... et alors elle ôte son foulard de brume pour se rappeler...

"Elle avait quatre ans, elle vivait avec ses parents. Elle sent sur sa joue leurs baisers. Elle entend encore leurs rires frais.
Et puis les disputes et les cris. (...) Et les habits de papa qui disparaissent de la penderie. (...) Maman qui ne dit rien, ou si peu.
Grandir quand même avec ce creux." 

Cette lettre est de son papa. Il lui explique qu'il souhaite la voir. Et lorsqu'on tourne une autre page de calque, qui donnait une brume à Rose, sa silhouette apparaît plus lumineuse.
Elle entreprend alors d'enlever toute la brume de sa maison et de lui tisser quelque chose pour lui offrir.


Elle n'utilisera pas de brume, mais des rayons de soleil. Et dès lors le pays aussi sera sous le soleil.

Tout comme l'histoire, les illustrations changeront de tonalités, pour passer du gris opaque au jaune pétillant comme vous avez pu le voir dans la vidéo en début d'article.


Ce livre traite de l'abandon, des disputes et de la séparation des parents. Il parle avec finesse et poésie du voile qui se pose sur le coeur des enfants. Mais il est porteur d'espoir et nous pouvons retrouver une petite fille heureuse de partager de nouveaux moments avec son père.
La période de séparation des parents n'est pas facile pour les enfants.
Cet ouvrage ne donne pas l'espoir à l'enfant que ses parents se remettent ensemble, car il n'est pas question de la maman et du papa qui se remettent ensemble. J'ai apprécié ceci car cela pourrait donner une illusion aux enfants qui pourraient s'identifier à cet ouvrage, alors que de nombreux parents pour des raisons diverses ne se remettront jamais ensemble (et parfois à juste titre...).
Il donne l'espoir à l'enfant de continuer à se créer de bons souvenirs, de passer de bons moments avec son parent parti. Il permet de mettre en avant le fait qu'il ne faut pas garder avec cette écharpe de brume la tristesse et les mauvais souvenirs, mais se fabriquer une écharpe de soleil pour toujours garder en soi les bons moments.

C'est un livre qui porte également un message aux parents. Ils doivent continuer à être présents pour leurs enfants, et qu'ils doivent continuer à leur laisser de bons souvenirs même si ils sont séparés.

J'avoue que ce livre, m'a fait pleurer, encore aujourd'hui où je l'ai relu avec plus d'attentions pour vous écrire cet avis.
Lorsque des parents se disputent et se séparent, ils ont un temps où leur douleur et leurs choix personnels font qu'ils mettent de côté leurs enfants... Il ne faut pas oublier ce moment où l'on donne cette lettre au facteur... pour dire à son enfant qu'on pense toujours à lui et dire, comme dans les lignes du livre retranscrites ici : 
"Ce n'est pas parce que tu ne me vois pas que je ne suis pas là. Je viendrai te voir dimanche en huit. Attends-moi. Papa."
Nos enfants sont ceux qui nous tissent ces rubans de lumière, se sont eux qui nous offrent cette couverture de soleil... Mais se sont nous, parents, qui leur donnons l'espoir et l'amour qui leur suggère de tisser du soleil plutôt que de la brume...

Je pense à tous les enfants qui ont vécu ou vont vivre la séparation de leurs parents.

Si vous aussi vous souhaitez être ému par cet ouvrage magnifique, vous pouvez vous le procurez au prix de 18€ notamment sur des sites internet tel que la fnac, amazon, cultura, les libraires.fr (où vous pouvez trouver notamment la librairie la plus proche de chez vous la possédant).
Quant à moi, ayant apprécié infiniment l'alliance entre la plume d'Agnès Lestrade et le trait de crayons de Valéria Docampo, j'ai fortement envie de découvrir 2 ouvrages qu'elles ont publié chez Alice Éditions ensemble : 


Pour ne rien rater des nouveautés d'Alice Éditions, vous pouvez les suivre :

Cet ouvrage vous interpelle? Qu'en pensez-vous? 
Connaissiez-vous Alice Éditions?

11 commentaires:

  1. Jolie livre sur un thème intéressant que tout le monde connaît à faire découvrir au enfant merci pour cette belle découverte

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas cet ouvrage. Entre l'histoire qui amène à réfléchir sur un sujet ô combien sensible et les illustrations très parlantes et en même temps poétiques, ce livre est très touchant

    RépondreSupprimer
  3. Coucou, très jolie livre avec beaucoup d'émotion et de belles illustration.Merci pour cette belle découverte tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou, Je ne connaissais pas ce livre , un thème poignant trè bien illustré . Merci pour cette belle découverte avec emotion bisou

    RépondreSupprimer
  5. Honnêtement je connais pas cette édition ni l'auteur ni illustrateur... Mais ça a l'air d'etre un très beau livre sur un sujet hélas qui touche de plus en plus de famille..!
    Merci pour ce bel article. ... Et un livre à découvrir volontier.

    Catherine Pace

    RépondreSupprimer
  6. quel bel ouvrage effectivement. Beaucoup de poésie et de beauté pour un sujet bien difficile à aborder.
    Merci.

    Céline

    RépondreSupprimer
  7. Aurélie Flamion8 mars 2019 à 06:52

    Coucou et ben c'est une joli découverte cette maison d'édition j'adore l'idée du calque ça fait effet de surprise dans parler des illustrations et des couleurs qui sont magnifiques ils ont su traiter ce.sujet difficile comme avec bienveillance et honnêteté un très beau livre

    RépondreSupprimer
  8. pannetrat sophie9 mars 2019 à 21:11

    ce livre a l'air mafgnifique et c'est rare de trouvé des livre qui savent parlé de la separation pour un enfants.

    RépondreSupprimer
  9. Des rubans de lumière... Oh moi aussi je crois que j'en pleurerais et aussi tellement c'est beau ! C'est vraiment vraiment tout ce que j'aime, ma vraie passion

    RépondreSupprimer
  10. oulala encore un sujet délicat, très bien abordé ! Les livres de cette maison d'édition sont superbes ! les illustrations sont "wow", tellement expressives ! Merci pour ces belles découvertes ! Des thèmes pas évident abordés, merci !

    RépondreSupprimer
  11. Je suis tellement d'accord avec ce qui est dit dans l'article... Cette maison d'Édition est vraiment à découvrir, les albums sont tous des petits trésors de créativité et de poésie. Quand à l'auteure et l’illustratrice... Leurs livres sont des merveilles... Le Petit Prince et la grande fabrique de mots sont à lire absolument... Coup de coeur absolu chez nous ! Je vous souhaite une belle découverte !

    RépondreSupprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)