samedi 16 mars 2019

Ameline Joueuse de flûte - Alice Éditions

Aujourd'hui c'est un livre un peu spécial que je vous chronique. En effet, le premier livre qui m'a fait "tomber en amour" pour cette maison d'Éditions est l'ouvrage "La Louve" que j'ai trouvé tellement beau tant par les illustrations d'Antoine Desprez, que par l'histoire imaginée par Clémentine Beauvais.
Et l'album que je vous présente ci-dessous est un album des mêmes auteur et illustrateur, d'une qualité similaire !
Autant vous dire qu'avant même d'avoir ouvert l'ouvrage, je me doutais bien que les illustrations seraient magnifiques et l'histoire hors du commun. Et c'est le cas avec :

Ameline joueuse de flûte



Cet album de 24 x 30 cm comporte 48 pages. Comme de nombreux ouvrages chez Alice Éditions, il n'y a pas de résumé sur la 4èùme de couverture mais la suite de l'illustration de couverture, où ici, on peut voir que les bulles de la flûte, légèrement plastifiées pour donner une impression de volume, continuent au dos du livre... ou peut-être jusqu'à nous?


L'ouvrage commence par une histoire, dans l'histoire...
Ameline, qui nous raconte l'histoire à la 1ère personne (ce qui permet encore plus de s'identifier au personnage et de rentrer dans l'imaginaire que l'histoire nous propose), se rappelle de l'histoire que lui racontait son grand-père Popi lorsqu'elle était petite...
Une histoire que je suis sure que vous reconnaîtrez si je vous dis juste 3 mots : Rats - Flûte - Enfants


Comme vous pouvez déjà le remarquer l'ouvrage comporte un texte de longue taille et des illustrations de pleine page. Cet équilibre sera identique tout au long du livre, avec 1 double page de texte, et 1 double page d'illustrations en plus.

Ameline vivait chez son grand-père Popi, aidée par Mme Carrac. Lorsque son papi lui racontait cette histoire, elle ne voulait pas croire à ce conte car il était trop cruel (le flûtiste emmena les enfants dans une rivière où ils se noyèrent car il a voulu se venger du maire du village qui n'avait pas voulu le payer lorsqu'il avait débarrassé le village des rats).
Mais le jour de ses 10 ans, Popi décéda et elle du se rendre dans un village à 24h en locomotive de chez elle, village où son grand-père voulait être enterré, et où elle hérita d'un paquet... et d'une nouvelle famille...


Lors de son chemin vers sa nouvelle famille, elle observa qu'il y avait énormément de chat, et soudain 3 enfants de son âge tout trempés apparurent, dont Griselda que l'on voit ci-dessous avec les jumeaux).


Jusque là l'histoire est quelque peu lugubre (mais dotée de charme, on a envie de vite connaître la suite), Ameline arrive alors dans une atmosphère joyeuse, avec une nouvelle famille qui l'aime déjà très fort. Lors de leur conversation, Ameline indique qu'elle a aperçu des enfants, sa nouvelle famille est étonnée car il n'y a pas d'enfants dans ce village depuis longtemps !


Après un bon goûter, elle décide d'aller rejoindre les enfants et de jouer avec eux.
Ils étaient tous trempés et portait des vêtements vieillots. Elle joua avec eux et leur parla de son grand père... Griselda lui dit "Ton Popi était quelqu'un de très spécial..." (Hum... elle le connaissait?)


Au fur et à mesure des pages, Ameline apprendra qu'il ne faut pas siffler dans le village pour ne pas jeter le mauvais sort, elle jouera souvent avec les enfants qui lui diront qu'ils n'ont pas de parents...
Mais les parents adoptifs d'Ameline insistent en disant qu'il n'y a pas d'orphelinat dans le coin, et étant très étonnés, ils ont voulu aller voir les enfants avec Ameline... mais les enfants ne sont apparus qu'une fois les adultes partis.


Et c'est en ouvrant le paquet laissé par Popi, entourée de ses nouveaux amis, qu'Ameline découvrit la réalité... Le village est le village d'Hamelin, celui du conte que Popi lui racontait... La flûte est celle du flûtiste... et ce dernier était... son grand-père; et les enfants, sont les enfants d'Hamelin, noyés dans la rivière!


Pour la fin de l'histoire... il faudra lire ce magnifique album...

Comme vous l'avez lu et vu, il s'agit d'une histoire pas comme les autres. J'ai noté la même ambiance et atmosphère que j'avais ressenti dans la Louve, où la mort n'est pas accueillie comme une fatalité en soi.
Les illustrations sont magnifiques, pleines de mystères. Le texte, qui pourrait effrayer les plus jeunes, sera un plaisir à lire par des pré-ados ou par les adultes.
Pour ma part il s'agit d'un album que j'aime beaucoup, plein de mystères, de tristesse aussi.
J'ai beaucoup aimé l'histoire dans l'histoire, où le passé et le présent s'imbriquent pour cette petite Ameline, qui porte au fond un dérivé du nom du village de l'histoire du flûtiste.

Il s'agit d'un album que je vous recommande vivement! De toute beauté et de mystère, où le contraste des couleurs fait bien ressortir ce qui est attrait au passé et au présent.

J'aimerai rajouter au passage que je suis époustouflée par l'imagination de l'auteure et de la retranscription qu'à fait de ces mots l'illustrateur.
J'ai hâte de découvrir d'autres ouvrages de ce duo !

Si vous aussi vous souhaitez vous procurer cet album au prix de 15€.
Il est un peu plus cher que les albums chez Alice Éditions en général, mais croyez-moi il vaut cette somme car il est magnifique! 
Vous le trouverez notamment sur des sites internet tel que la fnac, amazon, cultura, les libraires.fr (où vous pouvez trouver notamment la librairie la plus proche de chez vous la possédant).
De la même auteur Clémentine Beauvais et du même illustrateur, Antoine Desprez découvrez donc "La Louve", 4 fois récompensé en 2015 et mon article a chronique sur cet album :



Pour ne rien rater des nouveautés d'Alice Éditions, vous pouvez les suivre :
Que pensez-vous de cet album?
Et de l'histoire? Connaissiez-vous l'histoire du Flûtiste d'Hamelin?

5 commentaires:

  1. pannetrat sophie16 mars 2019 à 21:08

    rhoooo j'ai trop envi de connaitre la suite !!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Un livre comme je les aime avec passé /présent /fantastique/intrigue... les illustrations sont très jolies à première vue. Merci pour ton article. Un livre qui va sur ma liste pour futur achat �� bonne journée.

    Catherine Pace

    RépondreSupprimer
  3. Marianne Zombai17 mars 2019 à 11:45

    Coucou, superbe livre et magnifique dessins :-) c'est une belle histoire et on a envie d'en savoir plus!!

    RépondreSupprimer
  4. C’est le même style que la louve je t’avais dit que j’aimer beaucoup celui ci me plaît bien également merci pour ses belle découverte

    RépondreSupprimer
  5. Stéphanie Pollet21 mars 2019 à 14:09

    Bonjour merci pour la présentation de ce livre, les illustrations sont superbes, et l'histoire à l'air passionnantes

    RépondreSupprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)