jeudi 14 février 2019

Presque Minuit - Anthony Combrexelle - 404 Éditions Lauréat du grand prix 404 factory

Paris au 19ème siècle, avec ses usines, son charbon, la vapeur et la pauvreté. 
6 orphelins sans abris qui volent pour survivre... qui volent le mauvais objet... une montre qui remonte le temps... une montre que des monstres mécaniques tueurs souhaitent récupérer à tout prix.
Une sorcière avec une minuterie à la place du coeur. La dernière sorcière que des gardes protègent...
Aujourd'hui ma chronique porte sur le livre Lauréat du grand prix 404 factory de l'édition 2017 parmi une 100ène de talents participants.
Un livre des éditions 404 factory : la plateforme d'écriture créée par des geeks, pour des geeks : une plateforme qui leur ressemble et les rassemble.
Aujourd'hui je vous rassemble autour de 3 avis : celui de 2 testeurs et le mien : 

Presque Minuit



Ce que dit la 4ème de couverture : 


"Paris, 1889. Six orphelins en cavale, devenus gamins des rues par la force des événements, volent et détroussent les passants. Alors que l’Exposition universelle débute, ils font l’erreur de dérober le mauvais objet aux mauvaises personnes. Leurs mésaventures aux quatre coins de la ville les amèneront à découvrir les secrets d’un monde magique où s’affrontent créatures mythologiques, sorcières et terrifiants ennemis mécaniques. Plus que jamais, Moignon, Allumette, Bègue, Morve, Boiteux et Pleurs devront se battre pour sauver leur vie et celle des habitants de la capitale. 
404 Factory est une plateforme d’écriture par les geeks, pour les geeks. Presque Minuit est le gagnant de la 1re édition du Prix 404 Factory !"
🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚

Cet ouvrage d'Anthony Combrexelle de 14 x 25,5 cm  contient 352 pages. 


Ce qui m'a attiré à choisir ce livre est tout d'abord sa couverture ! Une illustration dorée, qui brille sur ce fond noir, représentant à l'arrière le mécanisme d'une montre, et le titre inclut dans le cadran et la tour Eiffel comme aiguille. Je la trouve tellement mystérieuse et vraiment travaillée!


Comme vous pouvez le voir, ce livre a voyagé, et j'ai mis une année à le lire. C'est assez étrange car je n'ai pas pris du temps car il ne me plaisait pas, car lorsque je le lisais j'étais vraiment "dedans", mai"la vie" faisait que je n'avais pas le temps de le finir, et d'autres livres m'ont interpellée entre temps. Comme je peux lire plusieurs livres en même temps, je posais cet ouvrage qui me demandait plus d'attention que mes autres lectures plus légères.

Comme vous pouvez le voir il ne s'agit pas d'un ouvrage pour des enfants. Il s'agit d'un roman pour adolescents et adultes. Et bien qu'il y est de nombreux chapitres et sous chapitres permettant de faire des lectures courtes, il ne reste pas moins un ouvrage à ne pas mettre dans les mains des personnes sensibles.


En effet, l'histoire est fantastique et certains passages sont assez sombres. Nous avons une sorcière qui a une minuterie à la place du coeur, dont les "clac clac" s'affaiblissent dans le temps.
6 orphelins qui ne vivent pas des expériences joyeuses, dans un paris du 19ème siècle. S'enfuyant de leur orphelinat, devenant sans domicile... obligé de voler encore et encore pour survivre tout en étant poursuivi par "La Teigne" depuis l'orphelinat, jusqu'à après, lorsqu'il devient policier.
Ces 6 orphelins sont Boiteux, Moignon, Allumette, Morve, Pleurs et Bègue : pour le coup, j'ai beaucoup aimé que leur nom s'apparente à leur particularité personnelle, cela m'a évité de devoir me rappeler qui est qui...
Suite à un vol, ils sont alors menacés de mort par une armée d'automates, et de robots tueurs. En effet l'objet volé n'est pas un objet classique, il s'agit d'une montre, une montre capable de remonter le temps... et permet alors de modifier des événements tragiques.
En effet, certains passages sont très sombres, et le sang a coulé... 
Je vous rassure, ce n'est pas un ouvrage si violent que cela, mais, il n'est pas pour les pré-adolescents très sensibles.

J'ai apprécié le fait qu'il y ait une alternance dans le récit, avec parfois le récit via les enfants, en particulier Boiteux, et le récit à travers les automates.

J'aurais toutefois souhaité que l'auteur mette un peu plus de détails au début du livre concernant la sorcière, car on l'oublie rapidement, et ce, jusqu'à ce qu'elle revienne bien longtemps après dans le livre. J'aurais aimé qu'il y est une sorte de parallèle, où on apprend un peu sa vie au fur et à mesure que les orphelins avancent dans leur aventure. Il y a, à mon sens, un manque au niveau de quelques personnages pas si secondaire que cela (la sorcière, les gardes, Georges...)

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de ce livre. Nous sommes dans un Paris sombre, avec notamment les industries, des mentions à certains bâtiments et surtout l'exposition universelle, en 1889.
On ressent le grand effort de l'auteur pour que nous nous sentions dans cet univers Steampunk (Le steampunk est un courant essentiellement littéraire dont les intrigues se déroulent dans un XIX e siècle dominé par la première révolution industrielle du charbon et de la vapeur.) : les machines, les industries, les automates, une atmosphère de brouillard, des rues sales... on s'y croirait !

La fin quant à elle me laisse un avis mitigé : nous attendons la réponse à une question posée... d'un côté j'ai aimé car cela nous permet de nous "inventer" la suite... mais d'un autre côté j'aurais aimé en savoir plus, sans imagination de ma part, mais par l'auteur.

Toutefois, bien que ce livre m'ait beaucoup plu, je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi je ne l'ai pas "dévoré".
Compte tenu de l'année que j'ai mis à le lire, et la rapidité à laquelle mes 2 testeurs l'ont dévoré, je pense que soit on l'adore et on le lit en un jour, soit on prend du temps, beaucoup de temps pour le finir sans pouvoir dire pourquoi cela prend autant de temps, MAIS tout en l'appréciant.
Peut-être est-ce un tour de cette montre magique qui me fait revenir sans cesse en arrière?

Petit bonus vidéo : le trailer du livre : 


Et pour en savoir plus sur l'auteur et son livre, n'hésitez pas à lire l'interview de l'auteur Anthony Combrexelle : https://www.lisez.com/actualites/interview-danthony-combrexelle-auteur-de-presque-minuit/741

Un livre que vous retrouverez sur le site de Lisez! au prix de 16€ au format papier broché et à 12,99€ au format epub.

Pour connaître les nouveautés de 404 éditions, le label de la culture Geek, n'hésitez pas à suivre leur page facebook, youtube, twitter ou encore leur page instagram.

Quant à moi, je vous rappelle certains ouvrages chroniqués sur le blog de cette maison d'éditions :



Et les titres que j'aimerai bien chroniquer prochainement :




🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚

Avis de Carole et de son fils de 16 ans :

Pour un premier livre, c’est une très belle réussite.
J’ai reçu ce livre dans le cadre du programme « Un Livre et Chagaz » et mon adolescent l’a tout d’abord lu en premier, et en voyant son enthousiasme pour ce roman, je n’ai pas pu m’empêcher de le lire aussi.

L’intrigue se déroule en plein Paris, à l’époque de l’Exposition universelle de 1889, cadre idéal pour installer une ambiance steampunk où se mêlent magie et technologie.
Les héros de l’histoire sont Moignon, Allumette, Boiteux, Bègue, Morve et la petite Pleurs. Orphelins échappés du pensionnat, les jeunes enfants ont appris à se débrouiller par eux-mêmes, dormant dans une cachette qu’ils ont aménagé dans les égouts et vivant de petits larcins et autres vols.
Un jour, Boiteux dérobe une montre qui va chambouler leur vie et les plonger dans une sorte d’univers parallèle où la magie côtoie la vie de tous les jours et permet de remonter le temps. Du jour au lendemain, les enfants sont impliqués dans une aventure qui leur fera rencontrer d’étonnants personnages et affronter de terrifiants ennemis venus du passé.

Il est difficile de parler de ce livre sans en spoiler l’histoire alors je vais juste vous donner son ressenti de lecture.


Mon fils de bientôt 16 ans (qui ne veut pas que son nom apparaisse sur l’article) a adoré ce livre, bien qu’il ait mis un peu de temps à le lire, révisions obligent !
Il a particulièrement aimé s’identifier aux personnages, en particulier à Morve.

Son avis : Il est top ce bouquin, j’adore l’histoire ! C’est un bouquin très prenant, je me suis trop attaché aux personnages. On rentre vite dans l’intrigue et j’aurais bien voulu qu’ils fassent à nouveau fonctionner la montre pour que Moignon ne meurt pas comme çà. J’aurais aimé avoir plus de détails sur les automates, sur leur mode de vie et sur comment ils se sont construits. J’espère qu’il y aura une suite. 

Merci à Cécile de « Un Livre et Chagaz » pour la découverte de cet auteur.
Cela m’a permis de partager un chouette moment de lecture avec mon Loulou autour de ce livre. Du coup, je lui aie acheté « Silences » du même auteur en prévision de nos vacances en Corse cet été. 

🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚ 🕰️ ⌚

Avis de Vanessa G

Merci à Cécile pour la découverte de "Presque Minuit" d'Anthony Combrexelle.
La couverture est tout simplement magnifique ! Une pure merveille pour les yeux qui donne envie de se plonger directement dans le livre et de l'exposer dans sa bibliothèque.



Pour une lecture jeunesse j'ai trouvé que ce livre pouvait être un peu long pour des adolescents.
Certains termes m'ont paru un peu complexes et certains mots trop élaborés pour de jeunes gens. J'ai moi même hésité à plusieurs reprises à sortir mon dictionnaire! 
Il m'a manqué aussi plus de descriptions quant aux différents personnages de l'histoire car je me mélangeais parfois les pinceaux (ou bien était-ce la fatigue) et devais revenir un peu en arrière pour savoir de qui on parlait car dans cette merveilleuse histoire, les héros sont nombreux. 
En haut de chaque page nous retrouvons le nom de l'auteur ainsi que le nom du livre. J'aurais quant à moi préféré y retrouver le nom du chapitre que j'étais en train de lire.
Au final, c'est une bien belle histoire avec un style d'écriture que j'ai trouvé particulier mais la morale qui en découle est en même temps si simple et si belle... 
Quant j'ai appris dans la postface que ce livre est le premier d'Anthony Combrexelle, je me dis qu'il y a une belle plume qui mérite de gagner en expérience. 


Ce livre est tombé à point nommé. Etant à un tournant de ma vie et ayant toujours été passionnée par la lecture (ce n'est pas un secret sinon je ne serais pas parmi vous!) et par l'écriture, je me pose la question depuis quelques années, de m'essayer à l'écriture d'un roman. Anthony Combrexelle en avait envie et il l'a fait, alors pourquoi pas moi?
Affaire à suivre... 😉

Et vous? Avez-vous lu "Presque Minuit"?
Qu'en pensez-vous?
Quel ouvrage vous intéresse le plus chez 404 Éditions?

1 commentaire:

  1. Coucou!!pas lu ce livre, mais du peu que je viens de lire il pourrait me plaire.J'aime bien ce genre d'histoire et d'intrigue!Merci pour cette découverte

    RépondreSupprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)