samedi 9 octobre 2010

Népal jour 14


9 Octobre 2010

Bien qu'on pouvait dormir pendant longtemps, nous avons été réveillés à 6h.
Oh mince, nous restons au lit.
Petit déjeuner à 8h.
Nous nous habillons et nous partons faire un trek au glacier à côté de Manang...
Nous voyons un lac limpide, qui est là depuis une dizaine d'années seulement, du au réchauffement climatique qui a fait fondre le glacier. Nous avons une vue sur Manang depuis ce sommet. Ville entièrement entouré de parcelles arides.
3800 m d'altitude... on gère bien.

Nous redescendons pour manger.

Cette journée de repos fait du bien. Surtout que demain nous montons à THORONG PHEDI... 4500m... ça ne rigole plus là.

Je trouve qu'un trek comme celui ci resserre encore plus les liens dans un couple. Rien au monde ne nous séparera (bon là, c'était la minute pétale rose..).

Après le déjeuner (lasagne fromage tomate - soupe de champignon et purée pour Ven), nous nous reposons pendant 1H30, ça faisait longtemps... Sommeil réparateur, pour sur!

Ven trouve que je ressemble à une chenille dans mon sac de couchage vert. Sitôt dit, sitôt mimé...

Nous partons faire un petit tour dans Manang.
Dans la rue touristique, on boira un népali thé et un chocolat chaud avec un pseudo brownie au chocolat (enfin d'apparence, pas de gout...).

Petit tour au vieux Manang.
Nous nous arrêtons devant les moulins à prière, sur une petite place avec des bancs.
Nous regardons les habitants.
Des petites filles jouent avec un chien, qu'elles ont habillé comme une poupée.

Nous rentrons, faisons nos bagages.
Nous mangeons et jouons au UNO avec Sarah.
Ven voulait manger du yak, mais on nous l'a déconseillé. Ils sont encore dans les alpages, et parait-il que la viande est dure... Tanpis... D'ailleurs, nous aimerions bien en voir des yaks.. (mot très utilisé au scrabble ^^)

Nous partons nous coucher.
Demain : Thorong Phedi.
Après demain : le sommet : Thorong La.

Bonne nuit

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)