vendredi 8 octobre 2010

Népal jour 13


8 Octobre 2010

Levés 6h.
J'ai déjà faim!
Petit déj. C'est pas l'tout mais faut aller monter tout ça!

oui oui... et bien je n'ai pas fait la maligne encore une fois!!!
Au premier tournant je n'arrivai plus à respirer...

Du coup Nawang me propose d'aller devant moi et que je suive son rythme.
Et voilà, je grimpe comme un pti cabris, euh non, un pti krikri (ptite pensée pour Christine).
Elle fut terriblement longue cette montée!!! Mais alors : quelle vue !!!!

On déjeune. Ça fait du bien de manger... et surtout de s'arrêter.

Bon c'est bien tout ça, mais quand on monte, on redescend. Et redescendre n'est pas aussi facile qu'on le croit...

Une fois cette pente raide descendue, c'est parti pour 3h de marche directe, toute droite, sans l'ombre des montagnes pour nous protéger de ce soleil qui frappe fort.
Ven en a marre. Il râle. Du coup j'en profite un peu et je râle aussi. Pour aller plus vite, je marche à un rythme soutenu, sinon nous aurions trainé les pieds. Non, non, non. On marche... et puis de toute façon, il n'y a pas une seule maisonnette, donc si on veut manger... il faut marcher!

Nawang nous indique que notre lieu d'arrivée est au coin de "cette" montagne, MANANG.
Ouai ouai, il est gentil Nawang! Elle avait au moins une douzaine de coins très éloignés "cette" montagne !!!!!

Bon... vue sur Manang. Ça devient bon.
ARGH! ENCORE une montée!!

Arrivés. Enfin.
Il s'agit d'une petite ville-semi village.
Quelques boutiques, dont certaine vendant des pâtisseries ! ouh ouhhhhhhh.

Nous dormirons au Yak Hotel, chambre 306.
Nous prenons une douche chaude, l'eau s'écoulant dans les toilettes...
Nous mangeons des pâtes "à l'italienne", et rencontrons le même soir, une italienne... Sarah. Elle parle très bien français, fait souvent des treks, pour accompagner son oncle.

On jour au UNO avec Nawang et Passan'
Gros dodo en perspective car demain : on reste ici, à Manang pour s'acclimater à l'altitude.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)